salü bisàmme*

L’histoire de Tasty Trips commence en 2015 à l’initiative d’un amoureux de la gastronomie entouré d’une fine équipe.

L’amoureux du waedele c’est moi, Idris. J’ai eu la chance de voyager un petit peu … En France pour mes études – après un BTS agricole, une Licence Pro en distribution et commercialisation des produits de terroir – puis plus tard, pour des raisons professionnelles et surtout par envie. Envie de découvrir, de rencontrer, de partager. J’ai adoré ça !

Mais lorsque j’étais à Ouvéa ou à Nosy Be, à Edinburgh ou à Tlemcen, ou bien encore à Marina di Camerotta ou à Sydney, quelque chose me manquait …

Vous allez me dire : « ouais enfin, il se fait pas ch*#! le mec, même au bout du monde il râle ! », eh bien oui, je suis un Hans em Schnogueloch** comme tout un chacun.

Et donc, ce qui me manquait au bout d’un moment – en plus de mes proches bien-sûr – c’était la bouffe ! Tout simplement, une bonne tartine de lewerwurst, un bon demi d’amer-bière, une bonne flammekueche. Mais toutes ces délicatesses ne s’apprécient pas à leur juste valeur sans l’ambiance qui va avec. La gastronomie alsacienne, c’est toute une atmosphère en fait …

Alors je suis rentré chez moi, ici à Strasbourg. Et un peu plus tard, j’ai commencé à travailler à l’Office du Tourisme. J’adore ce job. Je rencontre des centaines de personnes chaque jour, de partout dans le monde, et je parle anglais, allemand. Petit à petit, j’ai eu envie de proposer aux gens qui viennent à Strasbourg une expérience à part, bien-sûr ce serait une expérience culinaire ! Alors l’idée a germé et voilà ce projet qui aboutit après plus d’un an et demi de préparation. C’est passionnant de fouiner dans des vieux livres sur les traditions alsaciennes, de mettre le nez dans l’histoire et dans les histoires de ma région, de causer avec des anciens, avec des gens passionnés par leurs métiers. C’est juste super ! Et ça y est, grâce à l’aide et au soutien de pas mal de gens qui ont cru au projet, le puzzle s’est assemblé. Tasty Trips est né !

C’est grâce à Simon (Atelier Genkidama) pour la conception graphique; Vera, Ludo et Marc pour les traductions relues par Jean-Paul et Jenny; Laurent pour les questions juridiques; Noémie et Augustin pour la relecture des contenus en français; Pierre (pierrepommereau.com) pour les photos; Jean-Christophe pour la stratégie; et bien-sûr tous les partenaires et tous les gens qui ont participé et soutenu Tasty Trips.

L’objectif c’est de faire découvrir les trésors culinaires de Strasbourg et sa région. Il s’agit de partager une bonne tranche de notre culture, une belle part de notre histoire accompagnée d’une sélection croustillante de bonnes adresses.

Et parce qu’ici on mange si bien, on pense que c’est important de donner un peu à ceux qui n’ont pas cette chance : 10% des bénéfices sont reversés à Action Contre la Faim et aux Restos du Cœur.

En fait, ce n’est que le début de l’aventure. On a plein de projets, plein d’idées pour faire évoluer le schmilblick et on aime ce qu’on fait, alors on le fait aux petits oignons !

Tasty Trips, c’est comme les bons desserts de Mémé, ça vient du cœur et c’est vachement bon !

Alors, faites-vous plaisir !

« màch’s güet! »***

Portrait Idris + livret (light retap)

Idris MEZIANE, munster lover forever.

* « Salut à tous ! »

** Vous comprendrez le sens de cette expression avec le refrain de cette très célèbre chanson populaire alsacienne, on peut même dire l’hymne national alsacien :
D’r Hans im Schnòckeloch hät àlles, wàs er will !
Un wàs er hät, dess will er nit,
Un wàs er will, dess hät er nit.
D’r Hans im Schnòckeloch hät àlles, wàs er will !
… et ça veut dire :
Hans im Schnòckeloch a tout ce qu’il veut
Et ce qu’il a, il ne le veut pas
Et ce qu’il veut, il ne l’a pas
Hans im Schnòckeloch a tout ce qu’il veut

*** « Bonne continuation, portez-vous bien », littéralement « fais-le bien »